Florilège : Schwarzy a dit…

Le dernier numéro de la revue XXI consacre sa rubrique « il a dit » à Arnold Schwarzenegger. J’en reproduis ici quelques perles, et y ajoute certaines des déclarations de l’ex-gouverneur de Californie lors de son discours à la cérémonie des diplômes de USC, le 15 mai 2009.

2009

« Les gens me demandent toujours : ‘Quel est le secret du succès ?’ Je dis : ‘Un, viens en Amérique. Deux, bouge-toi le cul. Trois, marie-toi à une Kennedy.' »

USC Commencement, mai 2009

« L’Amérique est le meilleur pays au monde, avec les meilleures opportunités. Si vous étiez nés en Afghanistan ou dans la vallée de Swat au Pakistan, vous seriez forcés de rejoindre les Talibans ou d’être tués. Alors oui, ça fait un peu peur. »

USC Commencement, mai 2009

« Pour me motiver j’ai accroché des photos d’hommes musclés, de bodybuilders et de boxeurs dans ma chambre. Ma mère a éclaté en sanglots. Elle a appelé le docteur et lui a dit : ‘Quelque chose ne va pas. Tous les amis d’Arnold on des photos de filles au mur, et lui que des hommes, à moitié nus et complètement huilés.' »

USC Commencement, mai 2009

« Si Barack Obama avaient écouté ceux qui lui disaient non, il ne se serait jamais présenté. Les gens disaient qu’il ne pouvait pas être élu, qu’il ne pouvait pas battre Hillary Clinton, qu’il ne remporterait jamais les élections. Mais il a écouté son cœur, et il a changé le cours de l’Histoire de l’Amérique. »

USC Commencement, mai 2009

2008

« Je voudrais inviter le sénateur Obama. Je lui ferais faire des exercices pour muscler ses jambes maigrichonnes et ses petits bras décharnés ; je l’aiderais aussi à mettre un peu d’ordre dans ses idées. »

Meeting de soutien à John McCain pendant la présidentielle, octobre 2008

2004

« Le discours de Nixon [en 1968] m’a fait l’effet d’une bouffée d’oxygène. J’ai demandé à un ami : ‘Il est de quel parti ?’ Mon ami m’a répondu : ‘C’est un républicain.’ J’ai dit : ‘Alors, je suis républicain.' »

À propos de son arrivée aux États-Unis, discours de 2004

2003

« Je n’ai jamais entendu mon père parler de la guerre, jamais, jamais, jamais, jamais. »

Los Angeles Times, après l’évocation par la presse du passé nazi de son père, août 2003

1990

« Je suis favorable à l’autorité. 90% des gens ont besoin qu’on prenne soin d’eux et qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire. »

Cité par U.S. News and World Report, novembre 1990

1977

« Je n’aurais pas pu choisir un sport moins populaire que le culturisme. Cela m’était égal, je n’avais qu’une idée : fabriquer des muscles, et encore des muscles. »

Dans son autobiographie, Arnold: The Education of a Bodybuilder


Publicités
Comments
One Response to “Florilège : Schwarzy a dit…”
  1. victor dit :

    Trés sympa, à lire.
    On en veut davantage.

    Victor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s